Auteur : Amaury

Essayer, échouer, travailler, apprendre

Essayer, échouer, travailler, apprendre.

Savoir abandonner revient à savoir admettre un échec. On le sait tous, l’échec en France est mal perçu (même si cela tend à s’améliorer, la deuxième chance n’a pas la connotation quasi héroïque qu’elle aux États-Unis). Et pourtant… l’échec est la meilleure façon d’apprendre. Lorsque l’on réussi, il est difficile d’analyser les facteurs du succès. Souvent, il est plus facile de contempler sa réussite que de chercher à comprendre ses raisons. Au contraire, l’échec est un bon moyen de se remettre en question, se demander “Pourquoi ?”.

L’abandon n’est pas facile, mais il est une source d’apprentissage infinie. La persévérance est une vertu, mais pas l’entêtement. Il faut donc être capable de se remettre en question lorsque ce que l’on entreprend ne fonctionne pas et savoir tourner la page si l’on a aucun plan pour redresser la barre.

Même si l’on sait que tout ce que l’on fait n’est pas bon. Il faut s’accrocher, travailler pour multiplier les chances d’obtenir un résultat remarquable. Bien sûr, il faut rester méthodique, apprendre de ses échecs et surtout travailler pour se perfectionner et pas simplement dans l’idée de multiplier les tentatives.

Continue Reading

Questions et conseils avant de parler avec un investisseur

 

Avant de rencontrer une personne (VC, business angel, futur associé, banquier) dont l’implication dans la création ou le développement de votre entreprise peut être décisive, la plupart des entrepreneurs recommandent fortement de se poser les bonnes questions. L’objectif est de pouvoir devancer la question que risque de poser votre interlocuteur et dans le pire des cas de connaître la réponse à la question qu’il vous posera certainement.

De bonnes questions qu’un entrepreneur du web doit se poser avant de s’entretenir avec un investisseur :

* En quoi cela consiste (simplement) ?

* Comment attirer les clients ?

* Comment les faire revenir ?

* Que proposer pour conserver le client acquis ?

* Qui sont les concurrents ?

* Quelles sont les marges ?

* Quel est le montant du panier moyen ?

* Quel prix vendre le produit ?

Des critères qu’apprécieront vos interlocuteurs :

* Approche globale (s’internationaliser facilement) ;

* Produit enrichi de contenu (référencement, histoire, imaginaire de marque) ;

* Modèle viral ;

* Base de membres ;

* Maîtriser ses coûts d’acquisition ;

* Entourage humain ;

* Montrer la construction d’avantages pérennes ;

* Répondre à un besoin simple (projet simple et structuré) ;

* Développer les avantages concurrentiels par rapport à l’offre de référence ;

* Marché de niche (avec perspectives d’évolution).

Continue Reading

Comment utiliser le Lean Canvas ? – Lean Startup & Customer Development

Le template du Lean Canvas

Le Lean Canvas est un outil génial pour modéliser une idée de startup. Il permet d’accélérer le temps passé à tester une idée. Il est issu des réflexions autour du Lean Startup notamment portée par Steve Blank et Eric Ries.

Pourquoi utiliser le Lean Canvas ?

1° Le Lean Canvas permet de déterminer concrètement le problème que l’on cherche à résoudre, les solutions que l’on apporte.

2° Il aide à définir la Unique Value Proposition et les barrières à l’entrée (Qu’est-ce qui empêche un entrepreneur de reproduire la même idée en quelques jours ?).

3° Il sert à réfléchir sur ses canaux de distribution, à voir quels sont ses instruments de mesure et à savoir qui sont ses clients.

4° De façon plus classique, il permet de repérer les sources de coûts et les sources de revenus.

Comment fonctionne le Lean Canvas ?

Le Lean Canvas est un outil. Ce n’est donc pas une fin en soit. Dès que l’idée est formalisé sur le template, passez à la dimension de test.

– Rencontrez des investisseurs, des clients potentiels, des experts. Demandez leur s’ils rencontrent les problèmes que vous avez définis.

– Cherchez à comprendre comment ils résolvent ces problèmes et si ces problèmes sont suffisamment importants pour monétiser leur solution.

– Si vous avez valider toutes vos hypothèses, travaillez sur un prototype et trouvez le meilleur moyen de monétiser son utilisation.

– Si les premiers € rentrent, vous êtes prêts à un industrialiser votre idée. N’oubliez jamais de rester concentrer sur l’attente de vos clients.

Le modèle du Lean Canvas peut devoir être répété plusieurs fois avant d’aboutir à une entreprise viable.

Le template du Lean Canvas

Pour mieux comprendre ces explications, voici un template du Lean Canvas. Le plus simple consiste à l’imprimer et le remplir à l’aide de Post-it. Cela permet de faire facilement évoluer ses idées.

Le template du Lean Canvas

Template du Lean Canvas – Cliquez sur le Lean Canvas pour l’agrandir

Une très bonne vidéo sur le Lean Canvas et le développement d’une idée en Lean Startup

Pour finir, je vous invite à regarder la vidéo de Camille Roux qui illustre très bien l’utilisation du Lean Canvas avec son entreprise Human Coders.

---

L'article vous a plu ? Inscrivez-vous pour recevoir une newsletter mensuelle

Chaque mois, apprenez de nouvelles astuces dédiées aux passionnés du design et du marketing.

Pas d'inquiétude, je déteste aussi le spam. Votre e-mail est en sécurité.

Continue Reading

Les liens entre les marques mass market et les grands groupes

Les logo des marques mass market appartenant à des grands groupes

 

Je vous propose de découvrir un graphique impressionnant. L’image ci-dessous détaille les liens entre les marques mass market que l’on a l’habitude de consommer et les grands groupes qui les gèrent.

Ce graphique souligne :
– l’importance croissante des multinationales dans la grande consommation ;
– le faible nombre d’acteurs (autres que les distributeurs avec leur MDD) qui remplissent les linéaires de nos magasins ;
– que Kraft, Nestlé, Procter&Gamble et Unilever sont les groupes avec le plus de marques ;
– que malgré les apparences, nos courses hebdomadaires nourrissent toujours les mêmes bouches.

Agrandissez le graphique en cliquant sur l’image :

Les logo des marques mass market appartenant à des grands groupes

Les rapports entre les marques mass market appartenant à des grands groupes

Continue Reading

La complexité grandissante du webmarketing

Une infographie illustrant la complexité du webmarketing a été publiée par le site Business Insider. Je vous ai sélectionné ce graphique car il illustre bien les problématiques rencontrées par les marketeurs sur le Web.

L’enthousiasme que rencontre les médias sociaux a entraîné la multiplication des plate-formes, des applications et de leurs outils de gestion. Le “webmarketing” (ou e-marketing) est un cadeau pour les entreprises qui savent l’utiliser.

– Il favorise une approche centrée sur les clients en permettant passant outre les barrières de la vie privée. Ainsi l’entreprise se voit doter de moyens pour s’investir dans la vie quotidienne de ses “fans” ou de ses “followers“.

– Les données récoltés sur les médias sociaux permettent une meilleure segmentation du marché. La marque peut saisir l’importance de certains critères dans la consommation grâce à des informations presque instantanées.

– Ces outils conduisent à mieux évaluer le retour sur investissement. La précision des informations disponibles permet de considérer objectivement les effets des campagnes marketing. Il est plus facile pour les marketeurs de définir une stratégie marketing rentable.

En contrepartie de cette liste non exhaustive d’avantages, le webmarketing est de plus en plus complexe et coûteux. Il nécessite désormais de lourds investissements et la mise en place d’équipes dédiées à cette stratégie.
Il faut garder à l’esprit que le webmarketing fait partie intégrante de la stratégie de la marque. Chaque décision prise dans les domaines classiques doit être cohérente avec la stratégie établie sur le Web et réciproquement.

Je vous laisse avec l’infographie qui illustre ces propos sur la complexité grandissante du webmarketing.

Infographie sur le webmarketing

Une Infographie sur le webmarketing

L’infographie sur la complexité du webmarketing en grand ou cliquez sur l’image.

 

Continue Reading

Le storytelling : L’arme ultime des startups

Le storytelling est clef pour les startups comme pour des grandes entreprises. Les neurosciences nous apportent des informations sur l’effet important que le storytelling a sur le cerveau humain (Source).

Pour faire court, le fait d’écouter une histoire affecte les émotions de façon plus importante que n’importe quel autre type d’informations. Le client assimile plus facilement une histoire à dimension humaine que les caractéristiques d’un produit.

En nous faisant réagir émotionnellement, les histoires nous absorbent et nous impliquent d’une façon plus importante que des démonstrations rationnelles.

 

N’attendez plus et racontez à vos clients des histoires qui mettent en scène votre produit ou votre service.

 

---

L'article vous a plu ? Inscrivez-vous pour recevoir une newsletter mensuelle

Chaque mois, apprenez de nouvelles astuces dédiées aux passionnés du design et du marketing.

Pas d'inquiétude, je déteste aussi le spam. Votre e-mail est en sécurité.

Continue Reading

Conseils pour rédiger votre Business plan et orienter votre Customer Development

Image du logo de Business Plan Entreprise

Un business plan adapté pour votre entreprise

Aujourd’hui, nous nous éloignons un peu de la thématique du logo d’entreprise pour parler du Business plan (Wikipedia). En effet, bien définir son Business plan facilite le travail de création du logo de votre entreprise.

Le logo incarne l’image de votre marque ou de votre entreprise – La création du logo découle de votre projet puisqu’il s’adresse en premier lieu à votre marché cible. Déterminer votre Business plan, va vous aider à affiner votre clientèle potentielle. En sachant à qui vous vous adresser, vous pourrez ainsi plus aisément sélectionner le logo qui représentera votre entreprise parmi les propositions que vous avez.

Toute entreprise ou startup nécessite la rédaction d’un business plan – Afin de vous accompagner dans la réalisation de votre Business plan, je vous propose un ebook écrit par Guilhem Bertholet. Cet ouvrage a le mérite de vous mettre en condition pour vous poser les bonnes questions lors de la rédaction de votre Buisiness plan.

Vous pouvez le télécharger à cette adresse : http://www.guilhembertholet.com/business-plan/

Pour compléter votre lecture – Je vous conseille de vous pencher sur la question du Customer Development (Steve Blank). Guilhem en parle également très bien dans un article de blog (cliquez-ici).

Ces lectures vont vous amener à identifier plus facilement vos clients. Vous pourrez ainsi sélectionner le logo qui s’associera à l’image de marque de votre entreprise.

Petites définitions – Je vous donne de courtes définitions qui me semble assez pertinente en Anglais.

Customer Development is a technique startups use to quickly iterate and test each part of their business model.  How you execute Customer Development varies, depending on your type of business.” (Steve Blank)

“A business plan is a formal statement of a set of business goals, the reasons why they are believed attainable, and the plan for reaching those goals. It may also contain background information about the organization or team attempting to reach those goals. Business plans may also target changes in perception and branding by the customer, client, taxpayer, or larger community.” (Wikipedia)

Rendez-vous également sur le site de l’APCE pour une définition plus large du Business plan (en français).

Continue Reading

“14 traits fondamentaux du bonheur” pour un meilleur entrepreneur

Je me suis aperçu d’un lien fort entre le bonheur et l’entrepreneuriat, en lisant un article du Point sur le philosophe Epicure. Un professeur d’université américain, Michael Fordyce, a listé les particularités des gens heureux afin de les enseigner.

Au bout d’une trentaine d’années d’enquête, cet enseignant du bonheur rapporte quatorze traits fondamentaux du bonheur. Les caractères essentiels des gens heureux ressemblent étrangement à 14 conseils pour être un bon entrepreneur. En voici la liste :

1. Être actif et demeurer occupé. Vous imaginez un entrepreneur inactif ?

2. Passer plus de temps à se socialiser. Bien savoir s’entourer et accroître son réseau sont essentiels pour réussir et s’ouvrir à de nouvelles opportunités.

3. Être productif dans un travail significatif. Nul besoin de travailler nuit et jour pour trouver le succès. Travailler sur des leviers permet d’enclencher des dynamiques qui rendront in fine vos journées beaucoup plus productives (pour cela, voir La semaine de 4 heures de Tim Ferris).

4. Mieux s’organiser. Une bonne gestion de votre temps permet également de rendre vos journées plus productives.

5. Arrêter de se tracasser. Le tracas, c’est quand même l’un des propres de l’entrepreneur. Non !?

6. Bien ajuster ses attentes. Sachez adapter votre vision idéale à la réalité du marché.

7. Développer une pensée optimiste. Un entrepreneur est par définition optimiste. Au départ, ses chances de succès sont faibles et pourtant, il croit fermement à ses idées. Soyez persévérant tout en sachant vous remettre en question.

8. Vivre ici et maintenant. Le travail acharné est une chose, mais sachez célébrer vos succès !

9. S’aimer, s’accepter, s’aider. Aidez vos clients et votre réseaux, aimez-les, et ils vous le rendront (parfois) en mille.

10. Se montrer extraverti. Sachez vous ouvrir aux autres, même si à première vue, ils n’ont rien à voir avec votre domaine d’activité.

11. Être soi-même.

12. Éliminer les sentiments négatifs. Ok. C’est risqué, mais vous pouvez y arriver.

13. Prendre soin de ses relations intimes. La vie privée n’est pas à négliger.

14. Valoriser le bonheur. On y avait pas pensé !?

Continue Reading

Ecrire un texte vendeur pour une plaquette commerciale

Continuons notre série de conseils sur la création d’une plaquette commerciale efficace. Après avoir étudié les atouts d’une plaquette commerciale et les règles pour réaliser une plaquette, nous passons à son contenu, le texte. Comment écrire un texte vendeur pour une plaquette commerciale ?

Ciblez votre clientèle :

Avant de vous plonger dans l’écriture d’un texte pour votre plaquette, vous devez cibler votre clientèle. La connaissance de votre cible vous permettra de trouver des arguments qui répondent à leurs attentes.

Identifier clairement les avantages pour vendre :

Votre plaquette commerciale doit vendre vos produits, ou le service de votre entreprise. Vous devez focaliser vos arguments sur les bénéfices que vous ou vos produits apportez à votre clientèle. De plus, donnez des chiffres ou des exemples concrets pour expliquer les avantages à acheter chez vous. Plus vos prospects identifient l’intérêt d’utiliser vos produits ou vos services, plus vous aurez de chance de vendre.

Définir les termes techniques.

Si vous voulez avoir la garanti d’être lu par le maximum de clients potentiels, n’hésitez pas à définir les termes techniques, même si pour vous leur signification parait évidente. Vos lecteurs vous seront reconnaissants d’avoir appris quelque chose en parcourant votre plaquette commerciale et s’en souviendront à chaque fois qu’ils reverront ces termes.

Mettre des légendes :

Les illustrations et les photos favorisent le maintient de l’attention de vos lecteurs qui n’auront pas toujours le temps de lire intégralement votre texte. Cependant, il est important de rajouter une légende pour expliquer la présence des images dans votre texte.

Conclure votre plaquette commerciale :

Pour conclure votre plaquette commerciale vous pouvez utiliser un tableau récapitulatif de vos offres ou de vos produits en y intégrant leurs atouts. Enfin, il est important d’expliquer à vos futurs clients comment se procurer vos produits ou comment vous contactez.

Finalement, soulignons une nouvelle fois que votre plaquette commerciale doit avoir une mise en page clair qui facilitera sa lecture et augmentera la visibilité de vos arguments de vente.

Notre dossier de conseil en communication dédié aux plaquettes commerciales :

  1. Les atouts de la plaquette commerciale
  2. Les règles de la création d’une plaquette commerciale
  3. Faire un texte efficace pour une plaquette commerciale
Continue Reading